Électrification rurale : 300 villages connectés par mini-centrales solaires

Dans le cadre de l’accès universel à l’électricité, le Sénégal vient de bénéficier d’un projet d’électrification de 300 villages par mini-centrales photovoltaïques. Financé par le Kfw-Ipex Bank et réalisé par l’entreprise allemande GAUFF Gmbh & Co. Engineering KG, ce projet vise le raccordement de 20 000 ménages.

Le Directeur général de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser), Baba Diallo, a annoncé ce mardi, dans le cadre de l’accès universel à l’électricité au Sénégal d’ici 2025, que 300 villages éloignés du réseau national d’électricité seront électrifiés. Ce projet financé a hauteur de 79 milliards F CFA soit 120 millions par la Kfw-Ipex Bank, sous la réalisation de Gauff Engineering va permettre le raccordement de 20 000 ménages dans 17 départements répartis dans 7 régions du Sénégal, tout en contribuant à la consolidation des acquis du programme national d’urgence d’électrification rurale. Ce projet ambitieux, dira le Directeur général de l’Aser « va permettre à 180 000 personnes » d’accéder à l’électricité solaire. « L’électrification rurale entend jouer pleinement son rôle dans la réalisation des objectifs du Plan Sénégal émergent (Pse) et ambitionne à leur atteinte pour que l’électricité parcourue pour tous soit une réalité », a-t-il déclaré.
Ce projet qui a démarré en mars 2019, va durer 48 mois soit 4 ans dans les régions précitées. Le renforcement significatif de l’accès en milieu rural, la couverture totale des villages d’ici 2025, contribuer à l’amélioration durable de vie des hommes te des femmes par l’électrification des villages sociaux, renforcer des capacités d’intervention de l’Aser, tout en assurant un financement pérenne de l’électrification rurale sont les quatre orientations stratégiques pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Selon lui, dans le cadre de la mise en œuvre du programme national d’urgence d’électrification rurale, plus de 1 000 km de dorsale moins tension ont été réalisés à travers le pays avec la connexion au passage de 200 localités. Il s’agit la dorsale Kass-kass- Pathé Diallo au niveau de l’île à Morphil dans la région de Saint Louis, la dorsale Diokoul dans la région de Louga, la bretelle Koumpentoum-Malem Hodar-Koussanar, mais également les dorsales Missirah-Dialakoto et Missirah-Gouloumbou, sans oublier les premières lignes à moyenne tension dans la région de Kédougou et la dorsale Noto-Mboro dans la région de Thiès. À cet effet, 3 centres pédagogiques devront être équipés afin de dispenser des formations qualifiantes au profit de 1000 techniciens avec la collaboration de GIZ grâce au programme « Réussir au Sénégal ».
Abdoulaye Dia, Directeur de cabinet du ministre du Pétrole et des Énergies, après avoir félicité l’Aser pour le travail effectué, a magnifié l’accès à l’électricité à tous les Sénégal. Abondant dans le même sens, l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne Stéphan Roken, a fait savoir que son pays ne ménagera aucun effort pour soutenir l’économie du Sénégal et la voie de l’émergence. « Ce projet est un expertise allemande et on espère que cela va donner un bon esprit à tout ce projet », a-t-il conclu.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image