La Tunisie prévoit d’utiliser des drones pour sécuriser les récoltes céréalières

Pour sécuriser les productions agricoles, la Tunisie prévoit pour la première fois dans l’histoire du pays d’utiliser des drones. Le déploiement de ces drones a été décidé ce lundi 10 juin par le ministre tunisien de l’agriculture, Samir Taïeb à la suite des incendies qui ont ravagé la semaine écoulée plusieurs centaines d’hectares au nord-ouest du pays.

Le ministre tunisien de l’agriculture, Samir Taïeb a annoncé ce lundi 10 juin que son pays fera recours aux drones pour assurer la sécurité des productions agricoles. « Pour la première fois, des drones seront utilisés pour sécuriser la moisson et surveiller les coupables, suspectés d’être à l’origine des incendies », a déclaré par le membre du gouvernement. Cette décision a été prise à la suite des incendies qui ont ravagé plusieurs hectares agricoles dans le nord-ouest du pays, la semaine dernière. Le déploiement de ces engins se fera par des jeunes tunisiens formés pour la manipulation de cette nouvelle technologie. Samir Taïeb a affirmé qu’une rencontre est prévue ce mercredi 12 juin avec le ministre de l’intérieur pour la coordination de cette activité. «Tout le travail de terrain, en la matière, sera coordonné avec le ministère de la Défense et le ministère de l’Intérieur», a affirmé le ministre Taïeb.

L’utilisation de ces engins a plusieurs objectifs. Le ministère de l’agriculture a expliqué que les drones survoleront les champs de céréales dans les provinces concernées pour assurer la sécurité dans tous les périmètres afin de définir les causes des incendies que connaissent certaines régions. Cette technologie va « contribuer à la détermination des responsabilités, qu’il s’agisse d’une motivation criminelle ou d’une erreur humaine », a-t-on appris.

Des démarches déjà menées
Ces incendies en question ont causé d’énormes pertes aux producteurs tunisiens. Selon un communiqué du ministère, ils ont détruit des centaines d’hectares, réduisant en cendres des milliers de tonnes de céréales. Par exemple dans le nord-ouest du pays, plus de 50 hectares de céréales, 5.000 m² de blé et 200 hectares de grandes cultures ont été réduits en cendres ces six derniers jours.

Le gouvernement a déjà commencé les démarches pour le déploiement des drones. En avril dernier, se situant dans la vision inscrite dans politique d’amélioration de la productivité agricole, la Tunisie a signé avec la Banque africaine de développement et le Fonds de coopération économique Corée-Afrique (KOAFEC) un accord tripartite pour le transfert des technologies devant lui permettre d’utiliser les drones pour la production agricole.

Rappelons que pour cette année, le gouvernement tunisien prévoit une production céréalière de 2 millions de tonnes, soit 0,57 million de tonnes de plus par rapport à la campagne précédente où la production s’est située à 1,43 million de tonnes.

https://afrique.latribune.fr

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Défiler vers le haut