L’OMC table sur une croissance du commerce mondial à la baisse en 2019, en raison de la persistance des tensions commerciales

(Agence Ecofin) – En 2019, le commerce mondial devrait enregistrer une nouvelle croissance à la baisse par rapport à l’année précédente. C’est ce qu’a annoncé l’Organisation mondiale du commerce (OMC), dans une étude publiée cette semaine.

D’après l’institution, la croissance du commerce mondial devrait se situer à 2,6 %, en baisse par rapport aux 3 % de l’année 2018. Cette prévision est en grande partie motivée par les incertitudes liées aux tensions commerciales qui continuent de marquer l’économie mondiale.

Elle est également due à une tendance à la baisse de la demande dans les pays développés, mais également ceux en voie de développement.

D’après les chiffres, l’Amérique du Nord a enregistré une forte hausse de ses importations en 2018 (5 %), tandis que l’Afrique, le Moyen-Orient et la Communauté des Etats indépendants ont enregistré une croissance de 2,7 % de leurs exportations.

Cependant, cela n’a pas suffi à impulser une dynamique à la hausse au commerce mondial, dont la croissance a atteint 3 % en 2018, en baisse par rapport aux 4,6 % en 2017.

« Le déclin des échanges observé en 2018 a été principalement induit par l’Europe et l’Asie, qui représentent une part importante des importations mondiales (respectivement 37 % et 35 %) » indique l’OMC.

Pour 2020, l’institution table sur une reprise du commerce mondial, dont la croissance devrait atteindre les 3 %. Les pays développés devraient mieux s’en tirer avec une hausse de 3,7 % de leurs exportations et de 3,9 % de leurs importations, par rapport aux pays en développement (2,5 % pour les exportations et 1,9 % pour les importations).

Néanmoins, indiquent les responsables de l’OMC, « les risques restent nettement à la baisse, toute amélioration potentielle dépendant d’une atténuation des tensions commerciales ».

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up