Moustapha Cissé, le Sénégalais aux commandes du 1er Centre de recherche en intelligence artificielle de Google en Afrique

(CIO MAG) – S’il était connu jusqu’ici dans le cercle des entrepreneurs des TIC, alors sa renommée ne fera que grandir davantage. Moustapha Cissé. Retenez ce nom. C’est celui du jeune sénégalais qui va piloter le tout nouveau Centre de recherche en intelligence artificielle que Google a ouvert au Ghana. Basé à Accra, la capitale, le centre en question démarrera ses activités d’ici à la fin de l’année en cours. L’homme qui travaillait jusqu’ici pour le compte du « Facebook artificial intelligence research (FAIR) annonce avec un autre collaborateur, Jeff Dean, Senior Fellow, Google Al, vouloir repousser les limites de l’IA sur le continent et aider à relever les défis dans des domaines aussi variés que la santé, l’agriculture et l’éducation, à en croire le site Africa Top Success.
M. Cissé et son équipe entendent s’appuyer sur les meilleurs chercheurs et ingénieurs en Machine Learning invités à présenter leur candidature pour rejoindre la bande pour cette expérience inédite en Afrique. Passé par la prestigieuse Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal (UGB) où il a étudié les mathématiques et la physique, Moustapha Cissé a fait ensuite un docteur en Machine Learning à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris. L’officialisation de la nomination de ce Sénégal qui a grandi dans son propre pays arrive au moment où votre magazine CIO Mag sort son spécial numéro sur l’intelligence artificielle avec en converture Yacine Barro, une autre ressortissante sénégalaise à la tête de Microsoft pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.
(Source : https://cio-mag.com)

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up