Sénégal/ Production : Renforcement de corps gras alimentaires

La Direction générale de la planification et des politiques économiques au premier trimestre 2018, a constaté un renforcement de la production de corps gras alimentaire.

« Au cours du premier trimestre de 2018, la fabrication de corps gras alimentaires s’est renforcée de 85,2%, en variation trimestrielle, essentiellement portée par la production d’huile brute d’arachide (+113,1%). La forte évolution de cette dernière reflète la reprise de l’activité dans l’une des usines motrices de la branche. Par ailleurs, la production de tourteaux a cru de 4,6% sur la période alors qu’aucune fabrication d’huile raffinée n’est réalisée », explique la source.

Et la source de préciser : « En variation glissante sur un an, la fabrication de corps gras alimentaires est également dynamique (>100%) au premier trimestre 2018, après les faibles résultats enregistrés un an auparavant. En particulier, la production d’huile brute d’arachide est passée de 765 tonnes à 4213 tonnes, en phase avec l’augmentation du niveau de collectes de graines (166 819 tonnes de graines d’arachide à fin mars 2018 contre 74 571 tonnes un an plus tôt). Cette dernière est notamment favorisée par le durcissement des tarifs douaniers appliqués sur les exportations du produit, dans un contexte de bonne production ».

Et concernant la production de tourteaux, elle s’est améliorée de 4595 tonnes, passant de 808 tonnes au premier trimestre 2017 à 5403 tonnes sur la même période de 2018. A l’inverse, aucune production d’huile raffinée n’est réalisée depuis plus d’un an, face aux importations d’huiles déjà raffinées et conditionnées en provenance de Tunisie et de Malaisie. Au titre des exportations, celles d’huiles brutes d’arachide ont augmenté de 8,7% en glissement annuel alors qu’aucune vente à l’étranger de tourteaux d’arachide n’est réalisée.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up