TLcom Capital, la société de capital-risque axée sur l’Afrique, annonce que son fonds TIDE Africa Fund, focalisé sur les start-up à fort potentiel et en phase d’amorçage en Afrique subsaharienne, a déjà mobilisé 71 millions de dollars pour 2020.

La somme a été atteinte grâce à la contribution de CDC Group plc, l’institution de financement du développement du gouvernement britannique, la Société financière internationale (IFC), le sud-africain Sango Capital et le Belge BIO qui ont apporté 31 millions de dollars.

Avec l’argent en sa possession, TLcom Capital explique qu’elle compte réaliser cinq à six investissements supplémentaires dans des sociétés panafricaines au cours des 12 à 18 prochains mois, de l’amorçage à un stade avancé, et assurer également des ressources en capital pour les cycles de suivi du TIDE Africa Fund. Au cours des 12 derniers mois, TLcom Capital affirme avoir levé plus de 150 millions de dollars pour les start-up africaines.

Selon Maurizio Caio, le fondateur et directeur associé de TLcom Capital, cette mobilisation de fonds démontre « qu’il est temps pour le capital-risque africain de passer à une classe d’actifs de classe mondiale pouvant générer des rendements massifs ».

Pour Omobola Johnson, l’ancienne ministre nigériane des TIC et associée principale de TLcom Capital, la société de capital-risque est optimiste « sur le soutien et l’investissement dans les entreprises technologiques africaines en raison des opportunités de génération de valeur qu’elles offrent ».

Source: Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici