Bourse : Oragroup lance une nouvelle émission de billets de trésorerie sur le marché de l’UEMOA

Le groupe bancaire panafricain Oragroup vient d’obtenir la garantie de l’African Guarantee Fund (AGF West Africa) pour l’émission de billets de trésorerie d’un montant de 35 milliards de francs CFA qui sera lancée sur le marché régional de l’UEMOA. L’opération sera conditionnée par l’agrément présenté auprès de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Après une réussie en avril dernier à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) de la zone UEMAO, le groupe bancaire panafricain Oragroup vient d’obtenir ce jeudi 8 août la garantie de l’African Guarantee Fund (AGF West Africa) pour une prochaine émission de billets de trésorerie d’un montant de 35 milliards de francs CFA qui sera lancée sur le marché régional de l’Union monétaire et économique ouest-africaine (UEMOA), sous réserve de l’agrément demandé auprès de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Un communiqué du groupe explique que cette nouvelle émission de billets de trésorerie d’une maturité de 2 ans avec une rémunération de 6,1% l’an, co-arrangée par les Sociétés de gestion et d’intermédiation, CGF Bourse et SGI Togo, sera couverte à 100 % par AGF West Africa. La signature de convention entre Oragroup et AGF West Africa a été signée ce jeudi à Lomé, la capitale du Togo.

«Cette garantie d’AGF West Africa traduit une marque de confiance forte envers Oragroup, ses performances financières, son modèle de développement et sa stratégie de croissance qui se sont matérialisés récemment avec notre introduction en Bourse en avril dernier à hauteur de 20 % du capital, soit une levée sur le marché financier régional de 56,92 milliards de francs CFA [86 millions d’euros, NDLR] et la plus importante opération jamais réalisée à la BRVM», détaille Ferdinand Ngon Kemoum, directeur général nommé à la tête du groupe en mai dernier.

Des progressions sur l’ensemble des blocs des pôles
En 2018, Oragroup a affiché un total de bilan à 2 171 milliards de francs CFA (3,3 milliards d’euros), soit une progression de 21% par rapport à l’année précédente. Les dépôts de la clientèle de l’ensemble du réseau Orabank s’élèvent à 1 462 milliards de francs CFA et les opérations de crédits à 1 255 milliards de francs CFA, soit une hausse respective de 24% et 16%. Au total, le groupe affiche un produit net bancaire de 126,77 milliards de francs CFA (193 millions d’euros,) et un résultat net consolidé en forte hausse de 36 % à 29,77 milliards de francs CFA (45,4 millions d’euros).

En 2016 et 2017, Oragroup avait déjà effectué avec succès une émission de billets de trésorerie en deux tranches d’un montant de 35 milliards de francs CFA par appel public à l’épargne sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).
https://afrique.latribune.fr

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Défiler vers le haut