A l’occasion de la 2e édition des Journées économiques et commerciales sénégalo-togolaises qui s’est tenue dans la capitale togolaise Lomé du 14 au 16 mai, la Chambre de commerce et d’industrie du Togo et la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar ont signé un accord devant permettre de stimuler les échanges entre le Sénégal et le Togo et à améliorer le climat des affaires dans les deux pays.

Les autorités togolaises et sénégalaises ambitionnent d’augmenter les échanges commerciaux entre leurs deux pays. Réunis dans la capitale togolaise les 14, 15 et 16 mai, dans le cadre de la seconde édition des Journées économiques et commerciales sénégalo-togolaises (JECST), les responsables de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) et la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD) ont conclu un accord engageant les deux Etats du Sénégal et du Togo.

Selon Thiam Daouda, président de la CCIAD, il s’agit d’un accord visant à stimuler leurs échanges commerciaux entre les deux pays et à améliorer le climat d’affaires. «Pendant trois jours, nous avons entendu des déclarations qui, si elles se réalisent, nous permettront d’être les moteurs du développement au sein de la Communiqué économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest», a-t-il ajouté.

10 milliards de dollars à l’horizon 2019

Le potentiel des échanges commerciaux entre le Sénégal et le Togo est important au regard des performances réalisées ces dernières années. En effet, portés par les Journées économiques et commerciales, les échanges commerciaux entre le Togo et le Sénégal ont connu un bond extraordinaire. «Si vous regardez les échanges, au début, avant qu’il y ait ces journées, on était à peu près à 3 ou 4 milliards de dollars. Aujourd’hui, on est à 8 milliards de dollars », a indiqué Daouda Thiam.

Confortés par une évolution si positive des relations d’affaires entre les deux pays, les hommes d’affaires des deux pays espèrent que les échanges atteignent 10 milliards de dollars à l’horizon 2019.
Rappelons que les JECST sont un rendez-vous des opérateurs économiques issus de divers secteurs d’activités des deux pays pour échanger et accroître leurs relations de coopérations économiques et commerciales, mais aussi faciliter l’accès réciproque aux marchés.
Pour cette deuxième édition, le thème choisi était «le développement économique à travers la promotion des échanges Sud-Sud ». Elle a ciblé divers secteurs d’activités commerciales dont l’agriculture et l’agrobusiness (fruits-agrumes et légumes tropicaux) ; les mines et les énergies renouvelables ; les secteurs secondaires (PME-PMI) ; les transports, et les banques.
(Source : https://afrique.latribune.fr)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Enter Captcha Here : *

Reload Image