Interpellé à Abidjan par un investisseur londonien demandant si la garantie française sur le Franc CFA sera maintenue en cas de rapatriement des réserves de change auprès des Etats de l’UEMOA, le ministre des Finances du Bénin, Romuald Wadagni a livré une réponse plutôt apolitique et sans langue de bois. « De façon globale, c’est une assurance qui a été implémentée il y a très longtemps et qui n’a pas été utilisée », dit-il d’emblée.

Source: F. A

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image