La Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), dans son rapport « Situation économique et financière en 2019 et perspectives en 2020, note un maintien en hausse de 7,0% des activités extractives.
Au titre de l’année 2020, la Dpee note que les activités extractives se maintiendraient en hausse de 7,0%, en liaison avec le développement de la filière phosphate/fertilisant. Et, les ICS devront renforcer leur production compte tenu des difficultés enregistrées en 2019 sur la chaîne de transport vers le port de Dakar, engendrées par les travaux d’aménagement du TER.
Toujours d’après la source, la finalisation des travaux du TER devrait donc « faciliter le transport des produits des ICS par la voie ferroviaire. Par ailleurs, la production de phosphates devrait également se renforcer suite aux performances attendues de la transformation de la petite mine de Gadde Bissik en grande mine après la découverte de ressources dudit produit estimées à 42 millions de tonnes ».

Dans le même sillage, la Dpee renseigne que « la SOMIVA devrait atteindre sa pleine capacité de production (1.000.000 tonnes de phosphate). Pour ce qui est de la production de zircon, une accélération est attendue en 2020, avec le démarrage de l’exploitation dans les mines de Niafrang. Concernant la production d’or, elle se conforterait grâce à l’exploitation de nouveaux gisements, notamment, ceux de Karakaena et de Makabingui. L’encadrement des activités d’orpaillage conforterait aussi la production d’or ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image