MARCHE DES MATIERES PREMIERES : Baisse de l’indice des prix des produits alimentaires de base en mai 2019

La direction de la prévision et des études économiques (Dpee) dans son « Point mensuel de conjoncture Mai 2019 », constate une baisse de l’indice des prix des produits alimentaires de base en mai 2019 sur le marché des matières premières.

« Sur le marché des matières premières, en mai 2019, l’indice des cours des produits énergétiques a enregistré une baisse mensuelle de 2,8%, essentiellement portée par le gaz (-4,8%) et le pétrole (-2,5%). L’indice des cours des produits non énergétiques a aussi reculé (-1,8%) sur la période, du fait des produits agricoles (-1,1%), des métaux (-3,6%) et des fertilisants (-0,3%). Sur un an, les produits énergétiques se sont renchéris de 2,3% en mai 2019 alors que les cours des produits non énergétiques se sont repliés de 1,4% », mentionne la Dpee.
Concernant les produits alimentaires de base, la Dpee estime qu’en mai 2019, l’indice des prix a enregistré une hausse mensuelle de 1,2%, tirée par les prix des produits laitiers (+5,2%), des céréales (+1,4%) et de la viande (+0,3%). Et le renchérissement des produits laitiers est principalement lié à l’augmentation de la demande mondiale face à des disponibilités limitées dues à la sécheresse qui sévit en Océanie.
« La hausse de l’indice des prix des céréales résulterait, quant à elle, de l’augmentation des cours du maïs, en liaison avec les mauvaises conditions météorologiques aux Etats-Unis. S’agissant du sucre et des huiles végétales, les cours respectifs ont, par contre, reculé de 3,2% et 1,1% sur la période. Les anticipations d’une hausse de la production en Inde ont entraîné une baisse des cours internationaux du sucre. Sur une base annuelle, l’indice des prix des produits alimentaires a reculé de 1,9% en mai 2019, tiré principalement par les cours des huiles végétales (-15,4%) et des céréales (-6%) », renseigne la source.

Recul des cours du Brent en mai 2019

« Au titre du pétrole, le redressement des cours amorcé depuis fin 2018 est en répit au mois de mai 2019. En variation mensuelle, le prix du baril de Brent a reculé de 0,9% pour s’établir à 70,5 dollars. Cette situation résulte principalement des craintes d’une baisse de la demande mondiale entrainée par les tensions commerciales et de la hausse des prévisions de production américaine. En effet, selon l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), la demande mondiale de pétrole devrait reculer de 1,2% en 2019 comparativement à 2018 tandis que la production américaine progresserait de 1,4 million de barils par jour (mbj).
En glissement annuel, le cours du Brent a reculé de 8% en mai 2019 et de 5% sur les cinq premiers mois de 2019 », mentionne le document.
M/DIA

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image