La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a scellé un partenariat avec Cordiant Capital pour la promotion de deux fonds – un fonds d’amorçage et un fonds de financement en capital- dédiés au financement des infrastructures dans les pays de l’UEMOA. La BOAD apporte son soutien en investisseur de référence pour un total de 38,2 milliards de Franc CFA (58 millions d’euros). « Il s’agit, a déclaré le président de la BOAD, Christian Adovelande, du plus grand engagement jamais contracté par l’institution depuis sa création ». L’institution financière ouest-africaine exprime clairement son tropisme pour le financement des infrastructures, une priorité pour l’UEMOA.

L’ambition est de mobiliser 400 millions d’euros pour le Fonds Infrastructures et 40 millions d’euros pour le Fonds amorçage, pour le financement des infrastructures clés, notamment l’énergie, les transports et la communication. La BOAD apporte une participation initiale de 12 milliards de Franc CFA (18 millions d’euros) au fonds d’amorçage et 26,2 milliards de Franc CFA (40 millions d’euros) au fonds infrastructures. Les deux fonds seront gérés par Cordiant, un gestionnaire d’actifs présent depuis longtemps sur les marchés émergents avec des engagements cumulés de 4 milliards de dollars à travers 7 fonds d’infrastructures . Dans le cadre de ce projet, Cordiant dont le siège social est à Montréal établira son bureau dans l’un des pays membres de l’UEMOA.

S’exprimant au nom de Cordiant, Jean-François Sauvé, Co-PDG de Cordiant, a exprimé sa satisfaction de voir la confiance de la BOAD placée en eux pour la gestion de cet important projet de financement des infrastructures en zone UEMOA.

www.financialakrik.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici