La maire de Dakar, Mme Soham El Wardini a procédé le vendredi 27 décembre 2019 au lancement du projet «Dakar ville propre ».C’est un budget de 500 millions de F CFA qui va être dégagé pour nettoyer, fleurir, embellir, améliorer la propreté dans l’espace public et préserver, améliorer et valoriser les espaces verts publics.
«Un tel programme, c’est tout juste pour le bien être de la population. Nous l’avons constaté, Dakar est sale et nous devons remédier à cela. Je l’avais dit à l’entame de mon mandat que je ne veux plus entendre citer Dakar parmi les villes les plus sales au monde. Donc, mon objectif principal, c’est de rendre Dakar propre pour le reste de mon mandat », a souligné le maire de Dakar, Mme Soham El Wardini.
Le projet « Dakar ville propre » est doté d’un budget évalué à 500 000 000 F CFA et il va œuvrer notamment sur le désencombrement, le pavage, le fleurissement.
« Jusqu’à la fin de mon mandat, ça sera mon programme prioritaire, la propreté à Dakar, c’est ma priorité. Nous avons prévu dans le budget 2020, 500 millions mais l’Etat viendra en apport, c’est promis et je crois ça va se faire avec le ministre du budget », a laissé entendre Mme Soham El Wardini.
D’après le maire de Dakar, les acteurs culturels leur ont rejoint dans ce combat pour leur aider dans la sensibilisation parce qu’il est essentiel de sensibiliser, sensibiliser, c’est important.
Et Mme El Wardini de rajouter : « Les mauvaises habitudes pour les changer, il faut beaucoup de sensibilisations et ça, nous l’avons commencé à la base, dans les écoles avec les enfants, cela n’empêche que nous avons encore, nous avons encore besoin de beaucoup sensibiliser les personnes adultes. Je l’ai dit tantôt, nettoyer, c’est bien mais ne pas salir, c’est encore mieux. Et peut-être en sensibilisant, les gens seront amenés à avoir des Eco gestes qui pourront nous aider à réduire la saleté dans la ville. Il faut pérenniser ce programme ».
Selon le maire de Dakar, avec le désencombrement, chaque jour, ils vont désencombrer, nettoyer, occuper la place en l’aménageant. Et ils vont fleurir, planter des arbres.
L’édile de Dakar réclame le durcissement des peines à l’encontre des récalcitrants.
« Je crois qu’on doit commencer à sanctionner parce que même cette sensibilisation qu’on est en train de faire, elle ne servira à rien, tant qu’il n’y a pas une sanction ou on met des amendes ou on vous retient à la police, les gens vont continuer à faire n’importe quoi »,dixit Mme le Maire de Dakar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image