Lancement national de PDCEJ à Kaolack : Un financement de 13 milliards FCFA destiné aux jeunes

Le Ministre de l’emploi de la formation professionnelle et de l’artisanat, M. Dame Diop a procédé à Kaolack au lancement du projet d’Appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs. La cérémonie a enregistré la participation des jeunes du conseil national de la jeunesse, des étudiants, les élèves de la formation professionnelle, les maires, les présidents de conseil départementaux mais aussi des jeunes et femmes entrepreneurs venant de 5 régions. c’est un projet d’un montant de 13 milliards de F CFA.
Le ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat, M Dame Diop a souligné que le projet d’appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs (PDCCEJ) est une initiative de l’Etat du Sénégal. Et il est appuyé par la Banque Africaine de Développement (BAD), à travers le fonds Africain de Développement (FAD). Le projet est mis en œuvre par le Ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat pour un coût global de 13 milliards F CFA.

Selon le ministre, l’objectif est de contribuer à la croissance et à l’emploi à travers l’amélioration de la qualité de la main- d’œuvre, de la compétence et de l’entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs de l’industrie et de l’agriculture.

« Nous sommes aujourd’hui à Kaolack pour procéder au lancement National du projet d’appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs dont l’objectif est de mettre en œuvre un programme de formation et d’incubation pour 3000 jeunes, former 2000 jeunes dans les métiers des hydrocarbures, construire ou Réhabiliter et équiper 3 centres de formation sur les métiers cités et aussi mettre à niveau 250 entreprises, aménager le Plaza de Ross Béthio pour la riziculture mais assurer le financement des plans d’affaires de 250 entreprises et 700 statuts (ligne de crédit de 2 milliards FCFA) », a laissé entendre le ministre

Le projet s’articule sur trois composante: Appui au développement des compétences et entreprises, Développement de l’entrepreneuriat des jeunes et Coordination et gestion du projet.

Selon le ministre, le projet intervient au niveau de 5 régions (Dakar, Kaolack, Saint Louis et Ziguinchor) dont les secteurs d’intervention sont hydrocarbures (pétrole et Gaz) ; cuirs et peaux ; Energie solaire et Agrobusiness pour une durée de 5 ans (2019-2023) pour un montant de 13 milliards FCFA.
Toujours d’après le ministre, ce projet s’inscrit dans le cadre de préparer les jeunes à l’exploitation de gaz, raison pour laquelle il y a le pétrole et le gaz mais aussi le métier de l’agrobusiness enfin cuirs et peaux.

Le projet va former 200 jeunes pour le pétrole et le gaz, 1500 jeunes pour l’agro-alimentaire, 1000 jeunes entrepreneurs.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image