En Angola, la société de forage Maersk Drilling s’est vu octroyer un contrat par la société française Total pour forer un puits dans le bloc 48, par des profondeurs d’eau de 3 628 m. Celui-ci sera réalisé à l’aide du navire de forage spécialisé pour les eaux très profondes Maersk Voyager.

Le forage de ce puits est inclus dans un pack de trois puits pour un contrat de 46,3 millions de dollars. Un deuxième puits sera foré sur le Bloc 32 et le dernier au large de la frontière avec la Namibie. Le projet va débuter avant la fin de ce mois et durer 240 jours.

« Nous sommes ravis de dépasser une fois de plus les frontières connues, en collaboration avec Total, en nous appuyant sur notre expérience mutuelle des projets d’exploration en eaux profondes sur lesquels nous avons collaboré au fil des ans », a commenté Morten Kelstrup, directeur des opérations de Maersk Drilling.

Jusqu’ici, le puits le plus profond foré de tous les temps est Raya-1, au large des côtes uruguayennes avec une profondeur de 3 400 m. Un forage opéré par le Maersk Venturer, le navire de forage jumeau du Maersk Voyager.

Source: Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Enter Captcha Here : *

Reload Image